Youssouf hadji: »Je pense uniquement à mettre le ballon au fond des filets »

Soulagé d’avoir renoué avec la victoire sur la pelouse de Tours, le capitaine nancéien Youssouf hadji veut enchaîner par un second succès d’affilé afin d’aborder plus sereinement la deuxième partie de saison.

Youssouf

Deux buts et une victoire pour ton retour dans le onze de départ après quelques soucis physiques, ça ne pouvait pas mieux se passer…
Cela a en effet été le retour idéal avec d’abord cette victoire que l’on attendait depuis longtemps. Elle était vraiment importante sur ce match, car perdre face au dernier nous aurait certainement fait très mal mentalement. En plus, il y a les deux buts (sourire)…

Quand tu frappes un penalty aussi important que celui de vendredi dernier, tu essaies d’oublier l’enjeu ?
Je pense uniquement à mettre le ballon au fond des filets et oublie tout le reste. Il ne faut surtout pas envisager l’échec ! L’expérience peut alors être précieuse dans ces moments décisifs.

Vous avez un peu souffert en fin de match pour préserver ce résultat. C’est ce genre de victoire qui soude aussi une équipe ?
Exactement. D’autant qu’il était très rare pour nous de réussir à tenir un résultat ces derniers temps. Ça fait vraiment du bien et va nous permettre de solidifier notre défense. Même si tout n’a pas été parfait, cela a été aussi un vrai soulagement de voir nos efforts enfin récompensés. On a parfois été bien meilleur sans obtenir de points en retour.

Tu sens une vraie volonté de montrer que vous valez mieux que tout ce que l’on a pu entendre depuis le début de la saison ?
On sait que l’on vaut mieux que notre classement actuel. Quand les résultats ne sont pas au rendez-vous, les gens commencent forcément à douter de vous. Il ne faut alors pas fléchir et rester bien solidaire entre nous, car la solution sortira du vestiaire avec le staff et les joueurs.

Ce dernier match de l’année vous offre l’opportunité d’enchainer pour la première fois deux victoires de suite et de prendre un peu d’air au classement…
Même si la pression est moins importante qu’avant le déplacement à Tours, nous sommes toujours dans l’obligation de gagner. Nous avons un besoin urgent de points, mais aussi de reprendre de la confiance afin de pouvoir jouer plus libéré. Une deuxième victoire d’affilée nous permettrait de passer une meilleure trêve de Noël et surtout d’entamer la deuxième partie de saison avec plus de sérénité.

Grâce à ce doublé, tu grimpes sur la troisième marche du podium des buteurs de Domino’s Ligue 2. Cela t’ouvre encore plus l’appétit ?
Sincèrement, je ne me pose pas cette question. Après être passé par des moments difficiles, j’essaie surtout de rendre service à l’équipe et de l’aider à se mettre le plus vite possible à l’abri. Aujourd’hui, je continue à regarder derrière nous au classement, car il existe toujours un risque de glisser vers la zone de relégation. Quand je regarderai les équipes qui nous devancent, cela voudrait dire que nous sommes assurés d’être maintenus et que nous pourrons nous fixer de nouveaux objectifs.

Cette saison, tu as vu éclore les nouvelles pépites du centre de formation tels Amine Bassi, Malaly Dembélé ou Yanis Barka…
Ces jeunes arrivent dans l’équipe dans un contexte difficile. Malgré cela, ils parviennent à tirer leur épingle du jeu et à nous rendre énormément de services. La relégation du club en Ligue 2 leur a permis de trouver leurs places. Ils doivent en profiter pour progresser avec l’équipe.

On a le sentiment qu’une nouvelle génération de joueurs formés au club est en train de pousser et annonce un bel avenir…
L’ASNL a souvent retrouvé la Ligue 1 grâce à une nouvelle génération de jeunes joueurs et il y en a de très bons dans cette nouvelle vague. Cela montre que ça travaille bien au centre de formation. C’est ce qui va assurer la survie du club aussi bien sportivement qu’économiquement. Il y a donc de quoi être optimisme pour l’avenir…

asnl