Moutko quitte la présidence du comité d’organisation du Mondial-2018

Le vice-Premier ministre russe, Vitali Moutko, a annoncé mercredi qu’il quittait la présidence du comité d’organisation du Mondial-2018, après avoir déjà suspendu ses fonctions à la Fédération russe de football.

Le vice-Premier ministre russe chargé des Sports Vitali Moutko a annoncé mercredi qu’il quittait la présidence du comité d’organisation du Mondial 2018, après avoir déjà suspendu ses fonctions à la Fédération russe de football pour pouvoir contester sa suspension des JO à cause du scandale de dopage.

Le désormais ex-patron du Mondial russe (14 juin – 15 juillet) avait déjà quitté pour six mois ses fonctions de président de la Fédération russe de football. Il avait expliqué, lors d’une conférence de presse le 25 décembre, qu’il démisionnait provisoirement afin de pouvoir être en mesure de se défendre de sa suspension à vie des Jeux Olympiques, décidée le 5 décembre par le CIO en raison de son implication dans le scandale du dopage dans le sport russe.

Actuel DG du comité d’organisation, Alexeï «Sorokine sera président de Russie 2018», a déclaré mercredi M. Moutko, cité par les agences de presse russes. Le (toujours) vice-Premier ministre russe chargé des Sports a aussi annoncé avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester sa suspension.

Be the first to comment on "Moutko quitte la présidence du comité d’organisation du Mondial-2018"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*