Lalla Aïcha Tour School de golf: Maha Haddioui décroche son ticket pour le LET 2016

Maha-Haddioui

Les 115 meilleures golfeuses du circuit européen se sont affrontées cette semaine à Marrakech au Golf Club Amelkis du 18 au 21 décembre, puis au Golf de Samanah le 22 décembre, dans le cadre de la finale du Lalla Aïcha Tour School, qui fait office de qualifications pour le Ladies European Tour. Maha Haddioui a décroché haut la main sa carte full-categories et sera encore l’unique représentante arabe et marocaine sur le circuit.

La finale des qualifications pour le Ladies European Tour, le Lalla Aïcha Tour School, s’est déroulée pour la quatrième fois successive au Maroc, sur les parcours du Golf Club Amelkis du 18 au 21 décembre, puis au Golf de Samanah le 22 décembre. Après les quatre phases de préqualification à Mohammedia en novembre et décembre, en Chine et en Colombie, 115 joueuses ont réussi à tirer leur épingle du jeu et à confirmer leur place en finale. Parmi ces 115 golfeuses, on retrouvait les Professionnelles obligées de repasser les cartes d’accès, ayant perdu leurs droits de jeu, ainsi que 15 joueuses amateurs. Après l’étape tenue sur le parcours du Golf Club Amelkis, 66 joueuses à égalité de points, dont seulement 5 amateurs, ont obtenu leur billet pour la finale au Golf de Samanah. Maha Haddioui, motivée par sa prestation à Dubaï, s’est classée 18e (– 6 coups sous le Par), en bouclant les quatre tours à 71-71-70-70, se présentant pour la finale dans d’excellentes conditions pour renouveler sa présence en 2016 sur le Ladies European Tour.

Mardi, la finale du Lalla Aïcha Tour School a été remportée par l’Indienne Ashok Aditi qui, du haut de ses 17 ans, produisait quand même un golf alléchant en réalisant le record du parcours et en obtenant – 23 sur les 5 tours, devant Daisy Nielsen (-20) et Karolin Lampert (-18). Maha Haddioui, quant à elle, réalisait un véritable exploit en rendant une carte de 71-71-70-70-69, soit -9 sous le Par et se classait onzième obtenant haut la main sa carte full catégories pour 2016 sur le Tour Européen. La championne marocaine demeure ainsi l’unique joueuse arabe du circuit européen.

Lematin