Fil infos

Essaouira rend un vibrant hommage au champion marocain du windsurf Boujemaâ Guilloul

Un vibrant hommage a été rendu, mercredi soir au centre culturel Dar Souiri à Essaouira, au champion marocain du windsurf Boujemaâ Guilloul.

boujemaa-guilloul

Organisé par l’association Essaouira Mogador et l’association du Club Royal de planche à voile d’Essaouira, cet hommage est une reconnaissance des exploits réalisés par cet athlète hors-pair, qui a réussi à concurrencer les grands champions de ce sport, longtemps considéré comme le monopole des Européens, des Américains et des Australiens.

« C’est une fierté pour Essaouira, le Maroc, le Monde arabe et le continent africain de savoir qu’un jeune souiri a été capable de remporter des victoires, des titres, de se faire un nom et une place auprès des plus grands champions mondiaux du windsurf », a souligné à cette occasion, la secrétaire générale de l’association Essaouira Mogador, Mlle Kaoutar Chakir Benamara.

« Nous sommes aujourd’hui réunis pour célébrer le seul et unique rider marocain, africain et arabe, qui brille sur la scène internationale du windsurf », a-t-elle ajouté.

Le gouverneur de la province d’Essaouira, Jamal Makhtatar, a pour sa part, souligné que ce champion marocain a ouvert la voie aux jeunes souiris et marocains qui voudraient l’imiter et devenir champions dans les sports nautiques.

Il a ajouté que la Province encourage les investissements dans l’aménagement de lieux pour pratiquer ce genre de sport nautique.

« Je suis ravi de représenter ma ville et mon pays dans les grandes manifestations sportives mondiales de windsurf », a déclaré le champion à la MAP, faisant observer que ses exploits ne sont pas dus au hasard mais le fruit d’un travail assidu et sérieux.

Boujemaâ Guilloul a émis le souhait que ces exploits soient le début d’une belle histoire pour le sport nautique à Essaouira et au Maroc.

Cette soirée-hommage, ponctuée de spectacles musicaux, a été marquée par la remise de cadeaux à ce champion, dont un billet d’avion aller-retour pour participer à une grande manifestation sportive mondiale au Mexique.

Né à Essaouira en 1984, Boujemaâ Guilloul a commencé à apprendre le surf à l’âge de 12 ans, plus particulièrement le windsurf. En 2004, il devient windsurfer professionnel et depuis cette date, il a enchainé les championnats et gagné des étapes partout dans le monde.

En 2012, il réussit à réaliser des sauts de 20 m à Hawaï où il détient à ce jour le record du monde du plus haut saut enregistré en windsurf.

Boujemaâ Guilloul est sacré champion de l’American Wind Surfing Tour en 2016.