Fil infos

Le Maroc et l’Égypte seuls au Championnat d’Afrique de volleyball junior

Le Championnat d’Afrique de volleyball junior, prévu cette semaine à Tanger, se disputera entre les sélections du Maroc et celle de l’Égypte. Organisée par la FRMVB, la compétition a été fortement impactée par le désistement de la Tunisie et du Cap-Vert, qui avaient confirmé leur présence auparavant.

Championnat-arabe-volley-ball-cadets-Maroc 2015

Cela devait être un grand rendez-vous africain à Tanger. En revanche, la 17e édition du Championnat d’Afrique de volleyball U21 s’est transformé en une compétition bilatérale entre le Maroc, pays hôte, et l’Égypte, championne d’Afrique en titre. La sélection nationale disputera ainsi deux rencontres face à son homologue égyptienne.

Le premier match est programmé jeudi et le deuxième sera disputé samedi, sur le parquet de la salle Zyaten de la ville du Détroit. En cas d’égalité sur les deux matchs, les deux sélections auront recours à un match décisif pour désigner le champion d’Afrique U21. Il faut dire que cette 17e édition a été marquée par des imprévus liés à l’organisation depuis plusieurs semaines. D’abord, il y a eu un flou artistique autour de la ville qui abrite le championnat.

Alors que la Fédération avait désigné Tanger en début d’été pour abriter la compétition, l’instance fédérale a ensuite décidé de délocaliser l’événement à la salle Bouazzaoui de Salé. Quelques jours plus tard, Tanger a une nouvelle fois reçu le feu vert pour organiser le championnat. Ensuite, il y a cette histoire des sélections participantes. Si le nombre de sélections devant prendre part à la compétition a été arrêté à quatre lors du mois d’août, avec la confirmation de la participation de la Tunisie et du Cap-Vert, ces deux dernières ont purement et simplement décidé de tirer un trait sur la compétition. Du coup, abstraction faite de qui sera sacré champion d’Afrique U21 dimanche soir, le Maroc et l’Égypte représenteront l’Afrique au Championnat du monde U21, prévu en République tchèque, du 23 juin au 2 juillet de l’année prochaine.