Fil infos

Jeux méditerranéens de plage – Beach soccer : Le Maroc s’impose devant malte (7-2)

maroc-beach-soccer

L’équipe national de Beach soccer a infligé, mercredi, une lourde défaite (7-2) à son homologue maltaise lors du match comptant pour les éliminatoires (groupe B) des premiers Jeux méditerranéens de plage (JMP-2015) qui se poursuivent à Pescara jusqu’à dimanche.

Les coéquipiers de Nassim El Hadaoui ont dominé leurs adversaires pendant toutes les phases du jeu livrant une prestation de haut niveau, plaisante, voire spectaculaire et tout en mouvement.

Sans la précipitation des joueurs marocains et « l’aide » de la barre transversale et les poteaux du but du gardien maltais, contre lesquels le ballon s’est heurté à maintes reprises, le score aurait été encore plus lourd. Fins techniciens et rapides en contre-attaques, les footballeurs marocains, qui affichaient une excellente forme physique, ont ainsi forcé l’admiration du public présent, dont plusieurs membres de la communauté marocaine, venus nombreux de plusieurs villes d’Italie pour les encourager. Les gestes acrobatiques, les frappes par un jeu aérien fait de passes en cloche, de jonglage, de contrôle de la poitrine et de reprise de volée ont fait le bonheur du public présent à l’Arena del Mare, alors que le commentateur du match n’a pas tari d’éloge sur « la prestation extraordinaire » des Marocains.

« Nous visons la médaille d’or tout en étant conscient du haut niveau de certains pays participant à ces jeux » a déclaré le coach national, Mustapha Hadaoui, qui s’est dit « sûr » que « le Maroc a le potentiel pour atteindre cet objectif. »

« Nous avons accumulé beaucoup d’expérience et nous nous sommes bien préparés avant de venir à Pescara. Nous avons disputé plusieurs tournois internationaux lors desquels nous avons croisé le fer avec les plus grandes nations du Beach soccer« , a-t-il dit, faisant observer que le dernier tournoi international (Beach Soccer World Wide Tour), inscrit dans le circuit du football de plage et placé sous l’égide de la Beach Soccer World Wide, organisé à El Jadida à la mi-août dernier et remporté par le Maroc, avait servi de préparation à la sélection marocaine à ces 1ers Jeux méditerranéens de plage.

Rappelant que le Maroc est classé premier au niveau africain et 24è au niveau mondial (classement officiel FIFA), Hadaoui a relevé que la présence au sein de son équipe de professionnels comme Nassim El Hadaoui, qui évolue avec le club italien Terracina, son frère Anas et Kamal Al Mahroug, qui jouent en France, apportera certainement une valeur ajoutée vu leur expérience internationale. « Ces trois joueurs nous apportent beaucoup avec leur professionnalisme, leur intelligence et leur tactique« , a-t-il dit déplorant l’absence d’un championnat de football de plage au Maroc « malgré les immenses plages dont dispose le royaume. »

L’optimisme de l’entraineur national est partagé par le capitaine d’équipe, Nassim Hadaoui, qui a souligné surtout l’enthousiasme et la bonne ambiance qui règnent au sein de l’équipe dont le principal objectif est d’offrir au Maroc une médaille d’or dans cette discipline. « Nous sommes ensemble depuis trois ans. Nous avons obtenu de bons résultats à l’échelle internationale et nous sommes déterminés à monter sur le podium », a-t-il insisté, observant qu’il s’agit d’une mission difficile, mais qui n’est pas impossible.

A l’instar du coach national, Nassim Hadaoui estime que malgré les bons résultats obtenus par l’équipe nationale, le Maroc ne possède pas un championnat de Beach soccer, « un sport qui a un grand avenir et qui est de nature à offrir plus de possibilités aux jeunes que le football classique ou de salle« .

Cette discipline à part entière, reconnue et de plus en plus médiatisée, a maintenant sa propre coupe du monde, a-t-il fait remarquer, rappelant que les matchs de Beach soccer se disputent en trois tiers-temps de douze minutes chacun, extensibles pour permettre de tirer un coup franc ou penalty.

Le Maroc qui évolue dans le groupe B devra disputer son deuxième match de qualification, jeudi soir, contre la Turquie.