Wimbledon : Novak Djokovic bat Roger Federer et garde son titre (Vidéo)

Djokovic

Comme l’an dernier, Novak Djokovic s’est imposé face à Roger Federer, dimanche, en finale de Wimbledon (7-6, 6-7, 6-4, 6-3).

C’est la troisième victoire du Serbe dans le Grand Chelem londonien. Le Suisse, lui, est passé à côté d’un huitième titre sur gazon et une nouvelle opportunité d’accrocher un 18e titre du Grand Chelem à son palmarès.

« C’est très frais, c’est difficile pour moi de rassembler toutes mes pensées. Je suis extrêmement fier. C’est un grand soulagement. Que tu gagnes ou que tu perdes en finale, le premier sentiment, c’est le soulagement. Spécialement dans les tournois du Grand Chelem où tu joues tous les deux jours et tu dois gérer beaucoup de choses sur le court et en dehors. Beaucoup de gens te posent des questions, il y a beaucoup d’attentes, tu dois vivre avec ça. Ce n’est pas facile parce que ça prend beaucoup d’énergie. Alors le premier sentiment est : c’est fini et le soulagement. Mais c’est vrai que c’est plus agréable quand tu as le trophée avec toi (sourire) » a déclaré Novak Djokovic après votre victoire.

Battu  Roger Federer a déclaré : «J’aurais pu gagner le premier set et j’ai eu de la chance de gagner le deuxième. Qu’on en soit à un set partout me semblait juste et logique. L’atmosphère a changé au début du troisième. La foule s’est calmée.

Si j’avais pu breaker au début de cette troisième manche, ça aurait été très intéressant. Mais c’est lui qui a breaké le premier. Je suis content qu’on ait pu jouer la finale à l’air libre. Ici, c’est un tournoi outdoor. Combien de temps vais-je mettre à digérer? Ecoutez, déjà là, maintenant, ça va. J’ai gagné six matches, perdu un. Ne pas avoir le trophée n’est pas pareil mais je l’ai déjà eu. Je suis dans un état d’esprit positif.

Je peux être satisfait de mon niveau de jeu ces dernières semaines. Novak a été très fort, il mérite la victoire. Il a été excellent dans les moments importants, notamment au service. C’est son neuvième tournoi du Grand Chelem. Il ne fait que monter dans la hiérarchie (il vient de dépasser Connors, Agassi, Lendl, Rosewall et Perry). Il gagne plusieurs fois les mêmes Grands Chelems, il réussit des séries de victoires impressionnantes. Je vais partir en vacances. Dans dix-douze jours, je déciderai ce que sera mon programme jusqu’à l’US Open et je déciderai aussi si je joue le barrage de Coupe Davis. »