Nouvelle polémique au Qatar 2022

qatar-2022

Le Qatar est une nouvelle fois remis en question pour l’organisation de la Coupe du monde 2022 sur leur sol. Notamment au niveau des conditions de travail de ses ouvriers.

57 centimes de l’heure, ça serait le salaire que percevrait les ouvriers indiens et népalais présents au Qatar. Une somme en contradiction avec les règles établies par la FIFA.

L’organisation de la Coupe du monde 2022 est une nouvelle fois décriée, et cette fois-ci c’est le Guardian qui sort l’affaire. Le journal britannique a passé une semaine à enquêter sur les conditions de travail des ouvriers immigrés, notamment autour de la construction du stade d’Al-Wakrah. Les passeports de ces travailleurs ont également été confisqués.