Tennis de table: El Hajji Monqid réélu à la tête de la FRMTT

El Hajji Monqid a été réélu président de la Fédération Royale Marocaine de Tennis de Table (FRMTT) pour un nouveau mandat de quatre ans (2017-2021), samedi à Rabat lors d’une assemblée générale ordinaire de la Fédération.

El Hajji, seul candidat à sa propre succession, a été reconduit après avoir obtenu la confiance des 51 clubs présents à l’Assemblée sur les 76 affiliés à la FRMTT, indique l’instance fédérale dans un communiqué parvenu dimanche à la MAP.

Lors de cette assemblée, tenue en présence du représentant du ministère de la Jeunesse et des sports, les rapports moral et financier au titre de la saison 2015-2016 ont été adoptés à l’unanimité des membres présents.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la FRMTT a souligné que parmi les priorités de son mandat, figure la poursuite de l’élargissement de la base des pratiquants, le développement de la pratique auprès des catégories féminines et la préparation des sélections nationales aux prochaines échéances, notamment les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Parmi les futurs projets qui seront sur la table du nouveau comité directeur, a-t-il confié, figurent la mise à niveau des différentes structures de la Fédération, le renforcement des commissions et la création d’un Conseil Fédéral avec un règlement intérieur propre qui lui confère une certaine autonomie vis-à-vis du bureau fédéral.

Le nouveau bureau fédéral prévoit également la création d’un poste de Conseiller spécial auprès du Comité Directeur, doté d’un pouvoir consultatif. A cette occasion, M. Monqid a annoncé l’accord de principe donné par la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) à la candidature du Maroc pour abriter le championnat du monde des personnes à besoins spécifiques.

MAP