Hervé Renard: « J’ai confiance en mon groupe qui progresse »

L’entraîneur national, le Français Hervé Renard, a dit faire confiance aux joueurs composant aujourd’hui la sélection marocaine de football, évoquant un bon état d’esprit au sein du Onze national.

Hervé Renard

« Il faut avancer et faire confiance au groupe de 26 joueurs qu’on a, un groupe fantastique qui progresse. Il est encore loin d’être le meilleur sur le continent mais qui, je l’espère, le deviendra », a indiqué le coach national lors d’une conférence de presse, mardi à Agadir, à la veille de la rencontre amicale qui opposera les Lions de l’Atlas aux Pays-Bas à 17h30, au Grand stade de la capitale du Souss.

Hervé Renard a souligné la « chance » de pouvoir jouer un match amical contre une équipe néerlandaise expérimentée qui « reste une référence dans le monde du football » malgré ses résultats modestes lors des derniers temps, ajoutant qu’il s’agit d’un bon test en prélude de la rencontre décisive contre le Cameroun à Yaoundé au titre des éliminatoires de la CAN-2019.

L’équipe nationale, qui a l’habitude d’affronter ses pendants africains, aura l’opportunité de se mesurer à une école footballistique foncièrement différente dans le cadre de sa préparation au match contre le Cameroun, Champion en titre, le 10 juin.

« Les Camerounais, on les connait par coeur, d’autant plus qu’on a eu la chance de les voir évoluer et de remporter la dernière CAN », a poursuivi le coach des Lions de l’Atlas, pour qui les deux prochains matches sont « très difficiles » mais particulièrement « alléchants ».

Se gardant de s’attarder sur la « polémique » autour du joueur de l’Ajax Amsterdam Hakim Ziyech, absent malgré sa convocation, Renard a dit avoir « pris la décision, lui seul, de le mettre dans la sélection parce que sportivement, il méritait d’y être ».

« Mais vous dire que les choses étaient parfaites avec ce joueur, c’est de vous mentir », a-t-il repris, estimant que « malgré les divergences d’opinions, on est capable, avec beaucoup d’intelligence, de rétablir la situation.

C’est mon point de vue. Apparemment ce n’est pas le point de vue du joueur ». « Tous les autres joueurs sont là et c’est la meilleure réponse sur l’état d’esprit de l’équipe », a-t-il ajouté.

MAP