Fil infos

CAF: Le WAC entame à Pretoria la reconquête du titre africain

Le Wydad de Casablanca (WAC) entamera samedi à Pretoria sa campagne pour défendre son titre de champion d’Afrique avec un match difficile contre Mamelodi Sandowns, club phare de la capitale sud-africaine.

 

Le match se jouera en nocturne dans le stade Lucas Moripe, à Atteridgeville, un township situé dans les environs de Pretoria.
Les poulains du technicien tunisien Faouzi Benzarti devront aborder le match sous le signe de la prudence face à un redoutable adversaire, qui vient de remporter la semaine dernière son huitième titre de champion d’Afrique du Sud.

Les deux clubs se connaissent bien. En septembre dernier, les Rouge et Blanc avaient éliminé Mamelodi Sandowns en quart de finale de la Ligue des Champions, après une séance de tirs au buts (3-2), au complexe Moulay Abdellah à Rabat.

Le Match aller, disputé à Pretoria, s’était soldé par une victoire des Sud-Africains sur le score étriqué de 1-0.

Auteurs d’un parcours correct depuis l’arrivée de Benzarti après le départ de l’ancien entraineur Houcine Amouta, les

Casablancais semblent bien placés pour ramener un résultat positif du fief des Brésiliens, surnom donné au club sud-africain en référence à son uniforme, dont les couleurs jaune et bleue rappellent celle de l’équipe nationale du Brésil.

Un résultat positif placera les Wydadis sur une bonne trajectoire pour la poursuite des compétitions dans le Groupe C, qui regroupe aussi Horoya AC (Guinée) et AS Togo Port de Lomé.

Les Sud-Africains, dont le palmarès comprend un titre de Ligue des champions et une Supercoupe de la CAF, souhaitent continuer sur leur lancée après leur sacre national pour reconquérir le titre africain qu’ils avaient remporté il y a deux ans.

«Nous sommes déterminés à continuer sur nôtre élan dans les phases de poules de la Ligue des Champions», indique Hlompho Kekana, capitaine de Mamelodi Sandowns, rappelant que son club avait remporté le titre africain en 2016 dans la foulée de son sacre national.

Pour sa part, l’entraineur du club sud-africain, Pitso Mosimane, a indiqué à la presse locale que son équipe abordera le match contre le Wydad avec «la prudence requise», soulignant le club marocain demeure l’un des plus forts sur le continent africain.