Afriquia Merzouga Rally (3ème étape): l’Espagnol Gerard Farrés vainqueur, le Français Xavier de Soultrait reste leader au général

Le pilote de moto espagnol, Gerard Farrés a remporté la 3e étape de la 8-ème édition de l’Afriquia Merzouga Rally, organisée du 7 au 12 mai sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Avec deux victoires d’étape à son actif et une troisième place aujourd’hui, Xavier de Soultrait garde les commandes de l’Afriquia Merzouga Rally en cette fin de troisième journée.

Le Tchèque Tomas Kubiena et le duo espagnol Medero–Martín de Delfi Sport s’adjugent respectivement les victoires des catégories quad et SxS.
Alors que la course fait rage et que les pilotes commencent à ressentir la fatigue, le soutien des coachs s’avère essentiel.

La troisième étape de l’Afriquia Merzouga Rally se constituait de deux boucles, avec un départ conjoint pour les catégories SxS, moto et quad. Les motos et les quads s’attaquaient tout d’abord à la boucle extérieure, avant de se lancer dans la boucle intérieure, tandis que les SidebySide faisaient la route en sens inverse, en commençant par la boucle intérieure. Les pilotes ont eu la vie dure lors de la fin d’étape, à cause d’une tempête de sable et de la visibilité réduite.

Xavier de Soultrait a ouvert la piste sur une grande partie de l’étape, avant d’être dépassé par Gerard Farrés (KTM), du team Himoinsa, qui s’est finalement adjugé l’étape devant les pilotes officiels Yamaha Caimi et de Soultrait. Avec son résultat du jour, Xavier de Soultrait reste en tête du classement général.

Dans la catégorie quad, la victoire revient à Tomas Kubiena (#150). Le pilote tchèque roule en quad depuis 10 ans. Déjà présent sur l’Afriquia Merzouga Rally 2016 pour préparer le Dakar, Kubiena est de retour cette année pour perfectionner son pilotage et sa navigation. Le Français Simon Vitse termine deuxième, devant Nicolas Cavigliasso, qui complète le podium provisoire.

L’étape SidebySide était particulièrement difficile en termes de navigation, avec des terrains très variés. Au final, le duo espagnol Medero – Martín (Delfi Sport, #210) l’emporte après avoir dominé l’étape du jour, s’adjugeant par la même occasion la première place du classement général provisoire, devant les équipages Henrichy – Bersey et Tonetti – Roman.
Les coachs Giovanni Sala et Jean Brucy ont connu une journée bien chargée et n’ont eu de cesse de soutenir les pilotes tout au long de l’étape.

Gerard Farrés (#3) : « je suis parti en deuxième position, mais j’ai fait le forcing dès le départ pour rattraper Xavier (de Soultrait). Nous avons roulé ensemble une très grosse partie de l’étape et je l’ai finalement dépassé dans les dunes, à quelques kilomètres de l’arrivée. Je suis vraiment ravi de notre prestation d’aujourd’hui. Nous avons testé de nouveaux réglages sur la moto et j’ai également modifié certains éléments de ma préparation. Ma troisième place sur le Dakar cette année, après 10 ans de carrière, a été une énorme satisfaction, mais également un grand soulagement. Désormais, je profite de chaque instant. »