Fil infos

Mustapha El Haddaoui : « Les résultats ont été à la hauteur de nos espérances »

Mustapha-El-Haddaoui

L’équipe nationale de beach-soccer vient d’être qualifiée à la CAN. Du 14 au 19 avril, Mustapha El Haddaoui et «wlidatou» se mesureront lors de ce rendez-vous africain aux Seychelles avec le Ghana, le Madagascar et le champion en titre le Sénégal. Un groupe difficile certes, mais les matchs ne sont pas perdus d’avance pour l’entraîneur qui retrace à travers cet entretien le parcours de son équipe tout en souhaitant remporter le titre pour se qualifier au Championnat du monde programmé au Portugal au mois de juillet

L’équipe nationale de beach-soccer que vous dirigez s’est qualifiée avec mérite à la CAN, qui aura lieu dans une semaine aux Seychelles. Retracez-nous le parcours de cette qualification…
C’est une joie immense pour notre sélection qui a travaillé dur pour arriver à être performante et être à ce niveau qui ne me surprend pas du tout. çela est dû à la multiplication des stages de préparation et aussi à la participation aux grands tournois internationaux ainsi qu’aux rencontres disputées contre les grandes nations de beach-soccer au niveau international.
Les résultats ont été à la hauteur de nos espérances avec une progression très encourageante et prometteuse et nous sommes très heureux d’offrir cette qualification au premier sportif, notre Roi que Dieu l’assiste.

Aux Seychelles vous retrouverez le Ghana, le Madagascar et le Sénégal champion d’Afrique en titre. Comment comptez-vous vous préparer pour ces joutes ?
Le groupe a eu un jour de repos après notre qualification et nous avons repris notre stage de préparation pour garder notre dynamique et notre cadence afin d’être prêts pour cette 7ème édition de la CAN organisée par la CAF aux Seychelles et qui est en même temps qualificative à la Coupe du monde. Celle ci se déroulera au Portugal à Espinho du 9 au 19 juillet 2015. Notre objectif principal est d’arracher une place au Mondial et pourquoi pas remporter la CAN 2015 car nous avons les moyens pour y parvenir.

La qualification à la Coupe du monde qui aura lieu au Portugal vous semble possible malgré la rude concurrence ?
Comme je vous ai dit nous avons travaillé dur et longtemps et la FRMF nous a offert de bonnes conditions à tous les niveaux pour valider nos programmes de stages, matchs amicaux et la participation aux grands tournois continentaux et intercontinentaux et ce, pour affronter les meilleurs de cette discipline et hausser notre niveau par rapport à nos adversaires directs africains. Nous sommes à la fois confiants et prudents et nous ferons le maximum pour faire partie des pays qualifiés à la Coupe du monde.
Tout le groupe est conscient et responsable et optimiste pour offrir une qualification à notre pays après celle à la CAN.

Il y a un peu plus d’un an, vous avez été copieusement critiqués pour avoir occupé la dernière place à la Coupe intercontinentale de beach-soccer aux Emirats. Comment avez-vous amélioré le niveau des joueurs ?
C’est vrai cela s’est passé lors de notre première sortie internationale. Mais nous n’avons pas été ridicules… bien au contraire. Malgré nos défaites nous avons honoré notre participation. Concernant notre deuxième participation, nous avons occupé la 5ème place avec Nassim Haddaoui à la tête des 4 meilleurs buteurs de cette coupe intercontinentale. J’estime alors que nous avons fait sensation et signé une très bonne performance contre les grands de ce tournoi. C’est l’expérience et le cumul des matchs de haut niveau qui ont permis à notre sélection d’arriver à un niveau meilleur.

Comment procédez-vous pour la promotion de ce sport au Maroc ?
Avec la commission de beach-soccer présidée par Mouloud Ajef et son staff, nous allons programmer dès la fin de la CAN de mettre en place des championnats de Ligue pour avoir plus d’équipes, davantage de joueurs et donc plus de matchs qui nous permettront de promouvoir et vulgariser ce sport. Cela nous permettra d’avoir un large choix de joueurs qui pourront prétendre à porter le maillot national et encore continuer sur notre lancée.
Nous sommes très satisfaits de notre parcours, et j’en profite pour saluer le soutien de la FRMF, les joueurs, le staff au complet et les médias qui nous soutiennent depuis longtemps.

Aujourdhui.ma | Par Hakim Bahechar