Fil infos

La FRMF et son homologue de la RDC s’allient pour développer le football africain

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue de la RDC ont signé, vendredi à Rabat, une convention de partenariat visant le développement du football en Afrique.


Paraphée par les présidents des deux fédérations MM. Fouzia Lekjaa et Constant Omari Selemani, cette convention s’inscrit dans le cadre de la coopération et l’échange d’expertise entre les deux instances footballistiques.

A cette occasion, M. Lekjaa a souligné l’importance de la signature de telles conventions avec les pays africains, conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI pour une coopération Sud-Sud prometteuse.

Ces conventions visent entre autres le partage du modèle de développement du football marocain notamment en ce qui concerne les infrastructures et le côté organisationnel selon un schéma bien défini d’échange et de partage, a indiqué M. Lekjaa, récemment élu membre exécutif de la zone Nord de la CAF.

La gestion de l’avenir des jeunes fait également partie intégrante des objectifs de ces partenariats, a-t-il dit, relevant que « ces conventions donneront la chance à nos jeunes talents africains de pratiquer le football dans de bonnes conditions ».

De son côté, M. Selemani a indiqué que cet accord de coopération, qui vient consolider les bonnes relations qui ont toujours existé entre les deux fédérations, marque un « tournant historique et décisif » dans le cadre du développement du football dans le continent africain, au niveau d’échange d’expériences entre les deux fédérations.

Concernant la candidature du Maroc pour l’organisation dans la Coupe du monde 2026, M. Selemani, représentant de la CAF à la FIFA, a qualifié le Royaume de « cheval de bataille » du continent africain.

« Le Maroc est un de nos cheval de bataille. Si aujourd’hui j’étais reconduis au conseil aussi gr$ace à son appui. Nous avons l’obligation de soutenir la candidature du Maroc et nous allons nous investir en tant que représentant de l’Afrique dans la FIFA », a-t-il M. Selemani.