Tropicale Amissa Bongo : Le Maroc sacré par équipes

Le Maroc s’est illustré à la 12e Tropicale Amissa Bongo (tour cycliste du Gabon), qui s’est achevée dimanche à Libreville (27 février-5 mars), en s’adjugeant pas moins de quatre des maillots en jeu, à l’issue de la 7e et dernière étape.

Ainsi, la sélection marocaine, sous la houlette de l’entraîneur national Mohamed Bilal, a été sacrée haut la main au classement général par équipes avec un chrono de 59h 05:00, reléguant en 2è position, avec une avance confortable de plus de 9 minutes, les professionnels de l’équipe allemande Bike Aid et à près de 10 minutes les Français de Direct Energie.

Sur le plan individuel, Salaheddine Mraouni s’est emparé du maillot du meilleur Africain du tour, suivi de son compatriote Soufiane Sahbaoui, alors que la 3e place est revenue au Rwandais Bonaventure Uwizeyimana.

Soufiane Sahbaoui a en outre été sacré meilleur jeune coureur de cette édition, dans un moment où Essaid Abelouach s’est emparé du maillot par points chauds récompensant le meilleur sprinter intermédiaire.

Au classement général individuel, le titre de cette 12e édition est revenu au Français Yohann Gene, sociétaire de Direct Energie. Il s’est imposé avec un temps cumul de de 19h 41:21, devançant de 16 secondes l’Erythréen Issak Tesfom Okubamariam (Interpro Cycling Academy/Japon) et l’Allemand Holler Nikodemus (Bike Aid), auteurs du même chrono.

Yohann Gène a remporté la Tropicale Amissa Bongo pour la 2è fois de sa carrière après l’édition de 2013 (en 9 participations). Au départ de cette édition, il était déjà le recordman du nombre de victoires d’étapes avec six succès et il en a rajouté un nouveau, vendredi à Kango (5è étape).

L’étape du jour, courue dimanche entre Owendo et Libreville sur une distance de 137,5 km (circuit), a été remportée au sprint par l’Erythréen Abraham Meron en 3h 10min 05sec, coiffant sur le fil Anderson Kragh (Delko Marseille Provence/Fra) et le Biélorusse Satnislau Bazkhou (Minsk Cycling Club), auteurs de la même performance. Le Maroc, leader du classement africain dans les catégories seniors et -23 ans, a été représenté dans cette messe sportive de la petite reine continentale, inscrite au calendrier de l’UCI-Afrique, par les coureurs Salaheddine Mraouni, Essaid Abelouach, Soufiane Sahbaoui, Mounir Makhchoun, Mouhcine Nachnach et Lahcen Saber.

Outre le Maroc, ont également été en compétition les sélections d’Erythrée, du Sénégal, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Rwanda, d’Ethiopie et d’Algérie, ainsi que les équipes professionnelles Bike Aid (All), Direct Energie et Delko Marseille Provence KTM (Fra), Interpro Cycling Academy (Jap) et Minsk Cycling Club (Bié).

Cette édition a été marquée par la défection de la sélection gabonaise qui a décidé à la dernière minute de ne pas prendre le départ de « sa » Tropicale, à cause de « primes impayées ».

L’autre fait saillant a été l’annulation de la 4e étape à cause d’un incident technique survenu sur l’un des avions qui devaient assurer le transfert de l’ensemble des coureurs vers la ville de départ, selon les organisateurs.

MAP