Fil infos

Prince Moulay El Hassan World Cup: Dakhla se confirme comme paradis du kitesurf

la-competition-prince-moulay-el-hassan-kiteboarding-world-cup-dakhla-maroc-2015

En abritant, du 23 au 29 mars, le Prince Moulay El Hassan Kiteboarding World Cup, étape inaugurale de la sixième édition du Virgin Kitesurf  World Championships (VKWC), la ville de Dakhla s’est confirmée comme havre de paix pour les amateurs de ce sport exigeant en ce qui concerne les conditions naturelles et climatiques adéquates pour sa pratique.

Le climat général dans lequel s’est déroulée cette prestigieuse compétition, organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, que ce soit au niveau sportif ou organisationnel, a ainsi consacré la réputation internationale de la région de Dakhla, qui offre les conditions parfaites et adaptées pour les différentes variantes du kitesurf, grâce à un vent quasi-permanent et à une double façade maritime aux facettes totalement différentes : le lagon, connu par son eau calme et profonde et la façade atlantique, réputée pour ses vagues de bonne qualité.

Sur le plan sportif, cette étape, étant la première du circuit mondial, a attiré les meilleurs riders qui étaient animés par la volonté de prendre les devants dès l’entame de la saison. Cela s’est traduit par un excellent niveau boosté par la concurrence farouche et les figures et manœuvres mémorables exécutées par des participants désireux de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Ainsi, dans l’épreuve reine de cette compétition, à savoir le freestyle, disputé dans le lagon de Dakhla, l’Espagnol Liam Whaley s’est imposé devant le Belge Christophe Tack, alors que le Britannique Aaron Hadlow a pris la troisième place, devant le Néerlandais Youri Zoon (4-ème).

Chez les dames, c’est la Polonaise Karolina Winkowska qui a triomphé, en surclassant l’Espagnole Gisela Pulido en finale. Le podium est complété par la Brésilienne Bruna Kajiya et la Néerlandaise Annelous Lammerts, respectivement troisième et quatrième.

Concernant l’épreuve de wave, la victoire est revenue à l’Australien Keahi De Aboitiz, qui s’est imposé en finale devant le Brésilien Pedro Henrique, alors que le concitoyen de ce dernier, Sebastian Ribiero a terminé troisième au classement final, en s’imposant en mini-finale devant le Capverdien Mitu Monteiro.

La Néerlandaise Jalou Langeree s’est imposée chez les dames, en surpassant en finale l’Américaine Moona Whyte. La Portugaise Ines Correia est troisième, devant la Norvégienne Kari Schibevaag.

Un autre membre de la famille Langeree a également marqué cette étape, à savoir Kevin, qui s’est imposé dans la très spectaculaire épreuve de big air, devançant au classement final de cette épreuve, disputée au lagon de Dakhla, le Néozélandais Marc Jacobs. L’Américain Jesse Richman a terminé troisième devant le Sud-africain Oswald Smith.

Côté dames, Pulido a surclassé, dans l’ordre, la Britannique Hannah Whiteley, la Danoise Therese Taabel et la Néerlandais Annelous Lammerts.

Le kitesurf marocain était aussi au rendez-vous, grâce notamment à la performance de Soufiane Hammaini, qui s’est positionné au top-10 du en freestyle, en prenant la neuvième place. Un résultat qui ne peut que motiver l’enfant terrible d’Essaouira, pour s’accrocher dans un circuit mondial long et dur.

“La participation marocaine a été honorable, notamment la bonne performance de Hammaini, qui a terminé neuvième”, a indiqué à ce propos le président de la Fédération royale marocaine de yachting à voile (FRMYV), Ahmed Benoudane, qui plaide en faveur de davantage d’organisation au niveau du kitesurf national, pour une meilleure participation marocaine dans les échéances internationales.

“Il faut que les riders marocains s’organisent dans des clubs qui constituent les structures aptes à leur offrir un cadre légal à même de leur assurer la reconnaissance et leur permettre de bénéficier des différentes activités et initiatives de la Fédération visant à développer ce sport”, préconise-t-il, à ce propos, dans une déclaration à la presse.

La cérémonie de remise des prix de cette compétition, organisée par l’association Lagon Dakhla, sous l’égide de la FRMYV, a été présidée par le wali de la région Oued Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar et le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahman Jaouhari.

MAP-Ali Refouh