Neymar opéré avec succès

Neymar, a été opéré samedi du pied droit à Belo Horizonte et « tout s’est bien passé », a annoncé la Fédération brésilienne de Football. « L’opération est terminée, Neymar est déjà dans sa chambre et il se repose.

Tout s’est bien passé », a indiqué un attaché de presse de la CBF à la sortie de l’hôpital, ajoutant qu’un communiqué conjoint du PSG et de la Fédération serait envoyé sous peu avec des précisions.

« Tout s’est bien passé, Dieu merci », a renchéri une attachée de presse du joueur, à l’issue de l’opération qui était censée débuter à 9h00 (12h00 GMT). Le pied le plus cher de la planète football est passé entre les mains du chirurgien Rodrigo Lasmar, médecin de la sélection brésilienne, accompagné du Français Gérard Saillant, célèbre pour avoir opéré le genou de l’ex-attaquant Ronaldo.

Selon des membres de familles de patients de l’hôpital, l’opération a eu lieu au 16e étage de l’établissement, dont une aile entière a été privatisée pour « Ney ». Pour qu’aucune information ne fuite vers l’extérieur, le personnel de l’hôpital a reçu un message leur interdisant d’utiliser les téléphones mobiles à proximité du joueur.

« Trois semaines sans poser le pied »
Plusieurs dizaines de fans se sont rendus devant l’hôpital dans l’espoir de voir la star, qui ne devrait toutefois quitter l’établissement que dimanche. « La Coupe du Monde commence ici, aujourd?hui. Avec cette opération, (le Dr) Lasmar est le meilleur joueur de la Seleçao en ce moment », explique à Iago Coura, 24 ans. Iago et trois de ses amis sont venus avec des masques de Neymar et ont prévu d’organiser un barbecue en son honneur. « Sa récupération sera optimale. Ici, ils ont de bonnes installations et une bonne équipe médicale. Avec l’aide de Dieu, tout va bien se passer », a affirmé Gracia Maria de Mello Medeiros, qui venait de rendre visite à sa petite fille née dans une maternité toute proche.

Neymar « devrait passer deux à trois semaines sans pouvoir poser le pied par terre et devra ensuite marcher avec des béquilles. Une fois que la blessure est cicatrisée, il pourra commencer les séances de kiné pour bien récupérer les mouvements de ses chevilles et renforcer ses mollets », a expliqué à l’AFP-TV José Luiz Runco, ancien médecin de la Seleçao, à qui le Dr Lasmar a succédé en 2014 à la tête du département médical de la fédération brésilienne.

Tensions avec le PSG
Rodrigo Lasmar avait annoncé jeudi matin que le temps de récupération était estimé entre « deux mois et demi à trois mois », le joueur souffrant selon lui d’une « fracture » du cinquième métatarsien et non d’une « fissure » comme l’évoquait le PSG en début de semaine. Une « communication scandaleuse » selon une source proche du club citée par le journal l?Équipe, qui accuse le médecin d’avoir travesti délibérément la vérité sur la blessure, réitérant que Neymar souffre bien d’une « fissure sans déplacement et incomplète », moins grave et avec des délais a priori plus courts de récupération.

Mardi, le père de Neymar lui-même avait estimé que son fils serait sur pied d’ici « six à huit semaines ». Avec l’estimation du Docteur Lasmar, le joueur n’aurait seulement qu’un mois dans le meilleur des cas, une quinzaine de jours au pire, pour retrouver la forme avant le premier match du Brésil en Coupe du monde, le 17 juin, contre la Suisse. Juninho, ancien international brésilien et milieu de terrain emblématique des sept titres de champion de France de l’Olympique Lyonnais, pense que « Ney » pourrait revenir plus vite, peut-être même à temps pour jouer quelques matches avec le PSG.

« Il va revenir avant la fin de la saison. Il a toujours eu une bonne condition physique et il sera de retour en meilleure forme qu’on ne le croit », a-t-il expliqué au micro de la chaîne Sportv. « Neymar a la capacité de se rétablir assez vite parce qu’il est jeune et c’est un athlète de haut niveau. Il se blesse assez peu, mais quand ça arrive, ce sont souvent des blessures sérieuses », explique José Luiz Runco, qui l’a soigné avec le docteur Lasmar après la blessure au dos qui l’avait contraint à déclarer forfait après les quarts de finale du Mondial 2014.

Belga