Fil infos

Mme El Moutawakil plaide à Marrakech pour le renforcement de la place de la femme africaine dans le football féminin

La présidente de la Commission du football féminin à la Fédération Royale Marocaine de Football, Nawal El Moutawakil, a plaidé, mardi à Marrakech, pour le renforcement de la place de la femme africaine dans les sports, particulièrement le football féminin.

« La femme africaine se trouve confrontée à une série de défis dans divers domaines en tant qu’entraîneuse, joueuse ou cadre sportif, d’où l’impératif de les relever et de tirer profit de cette forte volonté des responsables de la Confédération Africaine de Football (CAF) à aller de l’avant pour améliorer le niveau et la qualité du football féminin au continent », a déclaré à la presse Mme El Moutawakil, en marge du Symposium de la CAF sur le football féminin placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Ce défi majeur requiert la consolidation des infrastructures, le renforcement du cadre juridique, l’amélioration de la gouvernance et davantage d’investissements en vue de développer cette discipline sportive et la hisser au même niveau que celle pratiquée en Europe, a-t-elle jugé. Sur un autre registre, Mme El Moutawakil a souligné que ce Symposium, le premier du genre à l’échelle africaine, se veut la concrétisation de la forte détermination du président de la FRMF, M. Faouzi Lekjaa, et du président de la CAF, M. Ahmad Ahmad, qui ont placé la femme africaine au cœur de leurs préoccupations, surtout en ce qui se rapporte à la gouvernance, la place de la gent féminine et au football féminin en Afrique.

Après avoir relevé que la FRMF et la CAF accordent un intérêt particulier au développement des infrastructures et du cadre juridique de cette discipline, Mme El Moutawakil a émis le vœu de voir ce conclave déboucher sur une série de recommandations pratiques, à même de booster la pratique de cette discipline chez les femmes à l’échelon continental. Co-organisé par la CAF et la FRMF sous le thème « Relevons le défi », ce symposium (5-6 mars) se propose d’élaborer une nouvelle voie pour le développement du football féminin en Afrique.

Rehaussé par la participation des présidents de plusieurs fédérations africaines et de personnalités sportives marocaines et étrangères, ce conclave est l’occasion de débattre de moult thématiques ayant trait aux contraintes qui entravent le développement du football féminin sur le continent, notamment « Développer la pratique du football féminin » et « Développer la formation technique des formateurs, arbitres et instructeurs ».

Les débat s’articuleront aussi autour des questions en rapport avec « les Moyens de développement du parrainage pour le football féminin », « les Compétitions: réalités et perspectives », « le Concept de la gouvernance dans le football féminin », « le Rôle du football féminin dans la promotion et la socialisation de la femme » et « la Place des médias et de la communication dans la dynamisation du football féminin ».

MAP