Ahmad Ahmad: La candidature du Maroc constitue un honneur pour toute l’Afrique

La candidature du Maroc pour accueillir la Coupe du monde 2026 constitue un honneur pour toute l’Afrique, a souligné, lundi à Marrakech, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad.

« En tant que président de CAF, j’estime que c’est un honneur pour toute l’Afrique de se positionner comme candidat à la Coupe du monde en 2026 », a indiqué M. Ahmad, qui s’exprimait à l’ouverture du symposium de la CAF sur le football féminin, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et organisé les 5 et 6 mars sous le slogan « Relevons le défi.

La candidature marocaine représente une fierté pour tout le continent, a affirmé le président de la CAF, appelant tous les pays africains à soutenir et à prendre acte de cet engagement.

Selon M. Ahmad, cette candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde en 2026 est un fait considérable, rappelant que l’Afrique a abrité pour une seule fois, en 2010, cet évènement footballistique international.

Pour sa part, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), M. Fouzi Lekjaa, a relevé que la force du dossier du Maroc réside dans l’appui des pays africains à cette candidature en vue de réaliser le rêve d’un continent qui « n’a eu cet honneur qu’une seule fois ».

Dans ce cadre, il a appelé tous les pays africain à une mobilisation collective afin de défendre un droit légitime à travers la réalisation concrète du principe de l’alternance entre les continents, ce qui va permettre à l’Afrique de reprendre la place qu’elle mérite sur la scène footballistique mondial.

En outre, M. Lekjaa a précisé que le Maroc a accumulé suffisamment d’expériences réussies au niveau de l’organisation des événements continentaux et internationaux et ce grace à ses infrastructures, citant, à titre d’exemple, le Championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux (CHAN).

Le Maroc, sous la conduite clairvoyante du Roi Mohammed VI et avec le soutien des pays africains, va défendre cette candidature et le droit de tout un continent à organiser la coupe du monde 2026, a-t-il signalé.

Co-organisé par la CAF et la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ce symposium a pour objectif de booster le football féminin en Afrique et de l’aider à prendre toute sa place sur la scène mondiale.

Cette rencontre a été marquée par la participation des présidents de plusieurs fédérations africaines et de personnalités sportives marocaines et étrangères.

Lors de cet événement, les participants débattront de nombreuses thématiques très pointues ayant trait aux contraintes qui s’opposent au développement du football féminin sur le continent, notamment « Développer la pratique du football féminin », « Développer la formation technique des formateurs, arbitres et instructeurs », « Moyens de développement du parrainage pour le football féminin », « Compétitions: réalités et perspectives », « Concept de gouvernance dans le football féminin », « Rôle du football féminin dans la promotion et la socialisation de la femme » et « Place des médias et de la communication dans la dynamisation du football féminin ».

MAP