Le Burkina Faso demande la clémence pour Pitroipa

Pitroipa

Le Burkina Faso a annoncé via son manager qu’il allait faire appel de la suspension de Jonathan Pitroipa, exclu durant la prolongation de la demi-finale de la CAN face au Ghana pour une supposée simulation.

« Le secrétaire général de la Fédération burkinabè a envoyé une lettre à la CAF dans les deux heures après la fin du match, comme le dit le règlement. C’était scandaleux. On pense avoir une bonne chance d’obtenir gain de cause », a déclaré à l’AFP Gualbert Kaboré. Pitroipa avait pris deux cartons jaunes durant la partie, l’un pour une main et l’autre pour simulation à la 117e.

Hier lors de la conférence de presse Charles Kaboré, capitaine du Burkina Faso, a demandé à l’organisation du tournoi la clémence pour son coéquipier Pitroipa.

« J’espère que la commission va voir la vidéo pour Pitroipa, parce qu’il ne méritait pas le carton rouge, a dit le capitaine des Etalons. J’espère qu’il jouera la finale, parce que c’est un joueur important pour nous« , a déclaré le Marseillais.

« L’arbitre c’est un humain, il a le droit de se tromper, mais il s’est trompé beaucoup de fois aujourd’hui, a ajouté Kaboré. Il faut savoir pardonner de temps en temps, mais aujourd’hui c’était trop« . « L’arbitre, ce n’est pas un problème, a-t-il toutefois précisé. Aujourd’hui on est qualités c’est le plus important, on est en finale, et il faut que Pitroipa joue la finale« .