JO d’hiver: Samir Azzimani, porte-drapeau marocain à Pyeongchang

Les deux skieurs marocains Adam Lamhamedi et Samir Azzimani défendront les couleurs nationales lors des Jeux olympiques d’hiver, prévus du 9 au 25 février à Pyeongchang. Lamhamedi est inscrit en ski alpin, tandis qu’Azzimani disputera l’épreuve du ski de fond. Une première dans l’histoire de l’olympisme marocain.

Le drapeau marocain flottera pour la huitième fois sous la bannière olympique, à l’occasion des 23es Jeux olympiques d’hiver, organisés du 9 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Adam Lamhamedi disputera l’épreuve du slalom et du slalom géant, en ski alpin. Lamhamedi sera assisté par son frère cadet, Sami et Noureddine Bouchaal, dans sa quête d’une médaille olympique, à l’instar de celle qu’il a remportée lors des JO de la Jeunesse à Innsbruck en 2012.

Lamhamedi avait également pris part aux JO de Sotchi en 2014. Un honneur qui a été ensuite consacré par le CIO, qui a décidé d’exposer sa combinaison et son casque, floqués du drapeau marocain, au musée de l’Olympisme à Lausanne. Quant à Samir Azzimani, il prendra part à l’épreuve du 15 km libre en ski de fond. Azzimani sera accompagné par Denis Boissière.

Après avoir disputé les JO d’hiver à Vancouver en 2010 dans l’épreuve du ski alpin, Azzimani rempile dans une autre épreuve, qui est celle du ski de fond sur 15 km. Pour s’y préparer, le Marocain a suivi un long programme, qui l’a mené dans le désert marocain, où il a perfectionné sa résistance aux conditions extrêmes. À noter que les deux athlètes ont bénéficié du soutien financier du Comité national olympique marocain et de celui du ministère de la Jeunesse et des sports.

La 23e édition des Jeux olympiques d’hiver se déroule pour la première fois en Corée du Sud, qui avait également accueilli les JO d’été à Séoul en 1988.

À Pyeongchang, ce sont pas moins de 3.000 athlètes, issus de 93 pays, qui sont attendus dans la capitale de la province de Gangwon. 102 épreuves dans 15 disciplines différentes sont au programme.

À terme, une centaine de médailles sera distribuée aux vainqueurs. Une première dans l’histoire des JO d’hiver.

Le matin

Be the first to comment on "JO d’hiver: Samir Azzimani, porte-drapeau marocain à Pyeongchang"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*