MMA: L’arbitre a vraiment évité le pire

C’était très tendu entre Jonathan Vallée et Strahinja Gavrilovic lors du TKO37.
Lors de la pesée, Strahinja Gavrilovic n’avait pas échangé que des mots doux avec Jonathan Vallée . Inutile de préciser que leur duel s’annonçait prometteur au TKO37.


Après seulement 50 secondes, Strahinja Gavrilovic s’est rué vers son adversaire, lui assénant de violents coups de poing au visage. Jonathan Vallée est tombé au tapis.

Devant la violence des coups, l’arbitre a logiquement signifié la fin du combat mais Strahinja Gavrilovic en voulait encore plus. L’homme en noir a tout simplement été obligé de l’étrangler pour lui faire arrêter cette violence gratuite.

« Je n’ai pas voulu exagéré »
Strahinja Gavrilovic a été disqualifié pour l’occasion. Il a toutefois tenu à se défendre. « Je n’ai pas voulu exagéré. Quand j’ai frappé la première droite au visage de Jo Vallée, il est tombé et il allait se relever. Tout ce que je voulais, c’est qu’il reste au sol. Je ne pouvais pas lui donner l’occasion de se relever. Je n’avais pas de mauvaises intentions. »

Réponse très sportive de Jonathan Vallée: « Je veux donner du crédit à Strahinja. Je ne sais pas ce qui s’est passé après donc je ne peux pas en parler, je vais voir les vidéos après. Ça fait deux combats qui ne vont pas dans mon sens mais que je gagne quand même, donc je vais les prendre et je vais continuer à m’entraîner fort. »