M’hamed Fakhir : « Nous irons au Rwanda pour chercher le titre et rien d’autre »

fakhir

Le sélectionneur l’entraîneur national, M’hamed Fakhir, a avoué ces ambitions pour la CHAN, liste des joueurs retenus et aussi a exprimé sur le polémique d’Adil Karraouchy.

Que pensez-vous de la polémique suscitée après le dévoilement de la liste de l’équipe en partance pour le Rwanda ?
Je suis un professionnel et jamais, au grand jamais je n’ai agi selon des sentiments pour tel ou tel club. Pour moi, c’est l’intérêt de l’équipe nationale qui prime et rien d’autre ! Parmi les joueurs sélectionnés, 14 ou 15 portent le brassard de capitaine dans leurs équipes. C’est dire que j’ai choisi des joueurs d’expérience en mesure d’apporter un plus à l’équipe. Ce sont tous des joueurs titulaires qui ont des matchs dans les jambes. Et enfin, ce sont des joueurs qui ne rechignent pas à faire des efforts, c’est-à-dire qu’ils sont capables d’aller au charbon s’il le faut et qu’ils désirent terminer leur carrière par un titre. Il est vrai qu’il y a de jeunes talents en championnat, mais je souligne que former est une chose et faire des résultats en est une autre. On va au Rwanda pour obtenir un résultat. Forcément, il nous faut des joueurs en mesure d’aller le plus loin dans la compétition. J’ai fait mes choix en fonction des objectifs tracés et rien d’autre.

Et le cas Adil Karrouchy ?
Toute la polémique autour de la sélection de ce joueur est injustifiée. Les gens considèrent que le joueur est blessé et donc qu’il ne doit pas figurer dans ma liste. Si je l’ai retenu, c’est parce que j’ai eu la garantie du docteur Abderrazak Hifti qu’il sera opérationnel à partir du deuxième match. Vous savez, on va disputer un championnat d’Afrique. J’ai besoin de joueurs capables de prêter main-forte au groupe et Karrouchy fait partie de ces joueurs. Je connais bien Karrouchy. C’est moi qui l’avais fait venir au Raja de Casablanca. C’est un joueur très rigoureux et discipliné. Sa présence dans le groupe est plus que nécessaire.

Avec quelle ambition partez-vous au Rwanda  ?
Nous irons au Rwanda pour chercher le titre et rien d’autre. L’excellent parcours réalisé tant lors des éliminatoires qu’en matches amicaux a fait qu’aussi bien les joueurs que le public marocain croient fermement en un éventuel sacre. Bien que le contrat avec la FRMF stipule d’atteindre au moins les quarts de finale, nous ferons tout pour décrocher le titre. Je suis un gagneur et j’aime relever les défis. Cela dit, le football n’est pas une science exacte, mais nous allons tout faire pour être beaucoup plus près d’un bon résultat que d’un mauvais.

Quel est l’adversaire que vous craignez le plus dans le groupe A ?
Tous sans exception ! Dans ce genre de compétition, il faut gérer match par match et ne sous-estimer personne ! Mais pour le moment, on ne pense qu’à notre premier match contre le Gabon. Une fois passé cet obstacle, on pensera au prochain adversaire et ainsi de suite. Mais je vous assure que tous nos adversaires sont redoutables. On les prend tous au sérieux.

Recueillis par Abderrahman Ichi,LE MATIN