Jamal Sellami: « Il nous attend encore cinq matchs à gagner pour atteindre notre objectif »

« Il nous attend encore cinq matchs à gagner pour atteindre notre objectif », a déclaré, samedi soir à Casablanca, le sélectionneur national, Jamal Sellami.

jamal-Sellami

« Il nous attend encore cinq matchs à gagner pour atteindre notre objectif », a déclaré, samedi soir à Casablanca, le sélectionneur national, Jamal Sellami, suite à la victoire des Lions de l’Atlas face à la Mauritanie (4-0) en match d’ouverture du 5ème Championnat d’Afrique des joueurs locaux CHAN-2018 (13 janvier-04 février).

Lors de la conférence de presse d’après match, au Complexe sportif Mohammed V, Sellami a tenu d’emblée à féliciter les joueurs de l’équipe mauritanienne pour « le grand match qu’ils ont fait ».

« L’équipe mauritanienne comprend d’excellents joueurs qui auraient pu nous faire mal à n’importe quel moment », a souligné le coach national, expliquant que les hommes de Martins Corentin auront encore l’occasion de se ressaisir et aller de l’avant et que tout reste à jouer dans ce groupe (A).

Revenant sur la bonne prestation de ses poulains, le technicien marocain a assuré que le fait de gagner le match d’ouverture est toujours important, cependant, « il nous attend encore cinq matchs difficiles à gagner pour atteindre notre objectif ».

« Nous avons mal entamé ce match. Durant la première période, les joueurs étaient beaucoup plus stressés que d’habitude », a expliqué l’ancien joueur du Raja de Casablanca.« Nous devons garder les pieds sur terre » »Nous avons été patients et attendu le moment opportun pour inscrire ce premier but qui nous a libéré » a-t-il poursuivi. « Les trois points de ce match seront très déterminants pour la suite de l’aventure », a insisté Sellami, indiquant qu’après cette belle victoire « nous devons garder les pieds sur terre, se concerter sur chaque rencontre à part entière et ne pas trop se projeter vers l’avenir ».

En revanche, le sélectionneur français de l’équipe mauritanienne Martins Corentin a regretté la défaite de son équipe, tout en reconnaissant la supériorité des Lions de l’Atlas.

Dans le football, il faut toujours être réaliste. J’ai mis en place un système de jeu ultra-défensif (5 défenseurs) pour tenir le plus longtemps possible. J’aurais bien aimé rivaliser avec le Maroc, mais la qualité, la finesse et la vitesse de ses joueurs ont fait la différence ». « Je ‘ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont donné le maximum, ils se sont battus, mais ils ont buté sur une formation bien plus forte et expérimentée », a-t-il dit.

La sélection marocaine de football des joueurs locaux a battu son homologue mauritanienne sur le score de 4 buts à 0 avec les réalisations de Ayoub El Kaabi, auteur d’un doublé (66è et 79è), d’Ismail El Haddad (72è) et d’Achraf Bencharki (90è+2).

Cette victoire permet aux Lions de l’Atlas de s’installer en tête du classement, en attendant le deuxième match du groupe qui opposera dimanche la Guinée au Soudan.