Fil infos

Drissa Malo Traoré: Le Maroc, un modèle à suivre en Afrique (sélectionneur du Burkina Faso)

Le Maroc est un modèle à suivre en Afrique dans les domaines d’infrastructures et d’organisation de manifestations sportives, a souligné mercredi à Tanger, le sélectionneur des Etalons locaux du Burkina Faso, Drissa Malo Traoré.

« Ce que nous avons vu en termes d’organisation, d’infrastructures d’envergure et de grands stades dont dispose le Maroc est quelque chose d’important. Chaque région dispose d’un grand stade et de nombreux stades d’entraînement », a dit M. Drissa Malo Traoré, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre Burkina Faso-Cameroun (1-1).

« Le Maroc dispose de tous les atouts pour accueillir la Coupe du monde 2026 », a-t-il poursuivi, relevant que l’organisation par le Royaume de cette manifestation « sera un honneur pour tout le continent ».

Pour ce qui est du match Burkina-Cameroun, M. Drissa Malo Traoré a estimé que « les deux équipes ont joué directement, et chaque sélection tablait sur la victoire loin de tout autre compte », notant qu' »outre le bon jeu, il fallait parvenir à bien gérer le match pour s’imposer face à l’équipe adverse ».

Pour sa part, le sélectionneur du Cameron, Rigobert Song, a assuré que « les joueurs ont des potentialités certaines, et ont fait de leur mieux, mais il y a aussi le facteur de la chance », se disant « satisfait » du niveau de ses hommes qui ont démontré leur volonté de jouer et de gagner.

Il a, à cet égard, refusé d’admettre qu’il a fait de mauvais choix lors de la sélection des joueurs qui ont participé à cette édition du CHAN.